Garde le flux RSS dans ta poche ! Suis-moi sur Twitter ! Rejoins ma page Facebook !
Recherche en cours !



Auteur

Mathias Lamamy
Partage moi ça !

Chaque changement d’année apporte son lot de cérémonies. Alors autant j’attends toujours avec impatience les NRJ Music Awards histoire de voir s’ils ont réussi à égaler le niveau d’entertainement de MTV, autant les Victoires De La Musique, tout le monde s’en fout. Mais royalement.

Il fut pourtant un temps où cette émission rameutait ses 43% de part de marché…. Retour sur un déclin qui ne semble plus s’arrêter. 

Victoires de la Musique 2013 laurent ruquier et Virginie Guilhaume

Qui vote ?

Non mais d’abord, qui vote ? Qui décide ? Qui fait la messe ?

Le public ? Non. Les ventes de disque ? Non plus. C’est un peu plus compliqué. On est en France, tu comprends c’est viscéral.

Pour résumer, il existe un pompeux Conseil d’administration de l’Association « Les Victoires de la Musique » créé en 85, et que nous appellerons « LE CONSEIL » , avec la grosse voix de Richard Darbois.

Ce CONSEIL est en charge chaque année des « Victoires de la musique » , des « Victoires de la musique Classique » et des « Victoires du Jazz » et le CONSEIL en choisit les artistes nominés, ainsi que les membres du jury qui vont les élire.

Ça te laisse déjà une petite idée de l’ouverture du truc. Fais de la bonne musique, mais si t’es pas dans les petits papiers des gens du « milieu » , on peut imaginer que tu pourras retourner faire brouter ton cheptel au col de la Crouzette.

Le jury des Victoires de la musique était cette année composé de 600 membres, tous issus du « milieu » . Les votants sont répartis :

  • à 30% : les artistes – musiciens, auteurs, interprètes, etc.
  • à 30% : les professionnels de la production musicale
  • à 30% : d’autres professionnels : agents, programmateurs radios, disquaires, critiques, etc.

(Je sais, il manque 10%, mais c’est présenté comme ça sur le site du CONSEIL.)

Bref, tout ce petit monde du « milieu » est appelé à 2 votes au cours de l’année. Un premier vote pour sortir 8 noms dans chaque catégorie. Un second vote pour en choisir 4, et le gagnant. Clôture des votes en décembre. Au passage, ça fait que dans « le milieu« , tout le monde sait ce qui va se passer 2 mois à l’avance.

En conclusion, j’hésite à savoir quelle version rend le truc pas très intéressant vu du public : ne pas savoir comment sont élus les gagnants, ou savoir que ça fonctionne comme cela.

Des audiences en baisse constante

Qui regarde les Cérémonies de Victoires de la Musique en 2013 ? C’est LA grande inconnue.

D’abord, l’émission dure 3 heures. 23 artistes en live, ça prend du temps. Il faut tenir. Et sans coupure pub pour aller pisser.

Ensuite, il y a la concurrence.

The Voice sur TF1 avait été fatal en face l’année dernière, alors cette année la stratégie était d’organiser ça un vendredi soir, avec en face aucune émission musicale. Ils ont peut-être juste un peu sous-estimé Splash, Le Grand Plongeon. Une nouvelle émission qui fait le buzz depuis quelques jours déjà. Exit donc la ménagère, les curieux et les fans de natation, Gérérd Vivès et Christophe Beaugrand.

Et puis c’est vendredi soir. Et le vendredi soir on sort se mettre une caisse. Exit donc la tranche 18-25.

Enfin, on peut supposer que tous ceux qui restent seront perturbés.

Les fans de Laurent Ruquier seront perturbés par la nomination les ex-homophobes assumés et auto-proclamés de Sexion d’Assaut, et vice-versa.

Les fans de Skip The Use et Shaka Ponk (que je suis) pourront rester déçus de leur prestations respectives. Très bonnes, je te rassure, mais tout ça restait très calme, limite acoustique, par rapport à la puissance qu’ils peuvent délivrer sur scène. Format de l’émission oblige, peu de sueur, pas de bains de foules, etc.

Les fans de Drucker, public de France 2, pourront être choqués par les bastons de filles à poil sur la presta d’Orelsan, qui de plus l’étouffent à la fin avec un sac en plastique. On peut au passage imaginer la galère du réalisateur, ne pouvant rien faire d’autre que de faire des plans large à la grue… (voir la vidéo sur Youtube)

Enfin les fans d’Orelsan pourront être refroidis par des artistes plus « calmes » , comme Dominique A.

Tout compte fait, l’émission rassemble beaucoup de talents et de qualité, mais ressemble à une sorte de grande pizza musicale où à chercher à faire plaisir à tout le monde par un trop grand éclectisme, on prend le risque de ne plaire à plus personne.

Et encore, je n’ai pas abordé les 4 victoires d’honneur attribuées, rien que ça. Serge Lama l’a carrément refusé :  »Nous remettre quatre Victoires en même temps, cela donne l’impression d’être dans un paquet d’anciens dont on se débarrasse… C’est presque humiliant« , a déclaré le chanteur. « J’ai quand même mon orgueil. Quelqu’un comme Adamo, qui est un grand auteur, mérite mieux« .

Au final qui a pu tenir jusqu’au bout ? La famille et les amis ? Les gens du « milieu » ? Malgré l’excellent travail de Laurent Ruquier et Virginie Guillaume, la cérémonie finit perdant en 3ème place, derrière Splash, et pire, loin derrière la série américaine NCIS.

  • TF1 – Splash, le grand plongeon : 6 211 000 spectateurs
  • M6 – NCIS : Enquêtes spéciales : 5 638 000 spectateurs
  • France 2 – Les Victoires de la Musique 2013 : 2 386 000 spectateurs

Pire, c’est 300 000 de moins que l’année dernière.

Pire to pire, selon Wikipédia, c’est le pire score depuis la création de l’émission. L’audience baisse chaque année depuis 2006, alors que si on remonte plus loin, en 1990, c’était 9 millions de spectateurs qui suivaient l’évènement !

A l’année prochaine ?

Il faut dire qu’avec une programmation aussi large et un fonctionnement aussi obscur difficile de tenir tête quand les autres émissions pratiquent depuis longtemps le « vote du public » par SMS ainsi que le racolage actif : aux NRJ Music Awards on fait venir le phénomène PSY et tout le monde se roule des pelles. C’est triste de devoir en venir là mais c’est comme ça qu’on fait 6 millions de spectateurs !

En espérant que sans en venir à imiter la concurrence, la cuvée 2014 sera plus forte de ses erreurs et fera un meilleur score !

Les Victoires de la Musique 2013, c’était le 8 Février 2013, au Zénith de Paris.

Le palmarès

Pour terminer, voici le palmarès 2013. Les gagnants sont en gras.

Sachez que si vous ne le trouvez pas à la hauteur de vos attentes, Slate a organisé les Contre-Victoires de la musique 2013 !

On n’y était pas, mais tu peux retrouver des photos par là et par là.



Clip de l’année

  • FUYA (C2C – Réalisateurs: Sylvain Richard (20Syl) – Francis Cutter)
  • Mojo (M – Réalisatrice: Beryl Koltz)
  • My lomo & me (Olivia Ruiz – Réalisateur: Nicolas Houres)
  • Let’s bang (Shaka Ponk – Réalisateur: Frah)

Spectacle musical/tournée/concert

  • Ilo veyou – Camille
  • Silence on tourne, on tourne en rond – Thomas Dutronc
  • La place du fantôme – La Grande Sophie
  • The Geeks Tour – Shaka Ponk

Chanson originale

  • « Allez allez allez » – Camille  - Deezer
  • « Avant qu’elle parte » – Sexion d’assaut – Deezer
  • « Je descends du singe » – Marc Lavoine – Deezer
  • « La forêt » – Lescop – Deezer

Album de musiques électroniques ou dance

  • « By your side » – Breakbot
  • « Tetr4″ – C2C
  • « Franky Knight » – Emilie Simon
  • « Dusty rainbow from the dark » – Wax Tailor

Album de musiques du monde

  • « Folila » – Amadou & Mariam – Deezer
  • « Al » – Bumcello – Deezer
  • « Talé » – Salif Keita – Deezer
  • « C’est la vie » – Khaled - Deezer

Album de musiques urbaines

  • « Extra-lucide » (Disiz)
  • « Roi sans carrosse » (Oxmo Puccino) 
  • « L’apogée » (Sexion d’assaut)
  • « Le droit de rêver » (Tal)

Album rock

  • « long courrier » (BB Brunes)
  • « Places » (Lou Doillon)
  • « Super welter » (Raphaël)
  • « Can be late » (Skip the Use) 

Albums de chansons

  • « Vengeance » (Benjamin Biolay)
  • « L’amour fou » (Françoise Hardy)
  • « La place du fantôme » (La Grande Sophie)
  • « Il » (M)

Groupe ou artiste révélation scène

  • Boulevard des airs
  • C2C
  • Barbara Carlotti
  • Irma

Groupe ou artiste révélation du public

  • C2C
  • Barbara Carlotti
  • Rover
  • Tal

Artiste interprète féminine

  • Céline Dion
  • Lou Doillon
  • Françoise Hardy
  • La Grande Sophie

Artiste interprète masculin

  • Benjamin Biolay
  • Dominique A 
  • M
  • Orelsan

-

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)




  Tu as aimé ? Partage !

Lien court : QRcode

   Ces articles peuvent aussi t'intéresser :





Toi aussi donne ton avis !

(pas obligé)