Garde le flux RSS dans ta poche ! Suis-moi sur Twitter ! Rejoins ma page Facebook !
Recherche en cours !



Auteur

Marianne Lehmann
Partage moi ça !
BB Brunes @ Le trianon, Paris – 01.03.2013

BB Brunes au trianon live, par Marianne Lehmann

Les jeunes loups de BB Brunes continuent de gravir les échelons du succès, et le Trianon affichait complet ce vendredi premier Mars, pour ne pas dire bondé !

Alors ce soir là, le public du Trianon avait considérablement rajeuni, et une ambiance cour d’école régnait un peu partout. En effet, des p’tits loups d’à peine dix ans se pressaient pour essayer de se faufiler au premier rang, suivis de près par des parents un peu hagards… Le petit coup de gueule du jour : pensez à emmener des bouchons, même pour vous les adultes ! Moi je trouve ça criminel de laisser des mômes au premier rang sans protection auditive. On mettra ça sur le compte d’une possible inexpérience des concerts de musique amplifiée, mais voilà, une seule fois suffit pour avoir des dommages irréversibles ! Bon, passé ce petit intermède moralisateur, en peu plus sur le concert…

Alors autant vous dire qu’il s’agissait d’un public ultra fan arrivé tôt, et bien décidé à se compacter devant la scène pour apercevoir leurs idoles, alors impossible pour moi et mon gros matériel d’approcher la scène, alors je grimpe bien sagement dans les balcons pour profiter du spectacle.

C’est DORIAN, un jeune groupe espagnol ultra énergique qui se charge d’ouvrir le bal, et qui reçoit un très bon accueil d’un public déjà chaud bouillant. Un petit show Pop-Rock  vitaminé, fort sympathique et de qualité, alors je vous invite à les découvrir sur : http://www.webdorian.com/

Après un petit quart d’heure d’entracte, les lumières s’éteignent et l’intro électro des BB Brunes résonne.

Et là c’est l’hystérie collective, les petites fans surexcitées se mettent à crier, à taper des pieds, on se croirait à un concert des Beatles dans leurs premières années. De la pure folie ! plutôt habituée au gros son et aux beuglements rauques de métalleux, bière à la main, je suis en plein choc des cultures !

Alors par contre, ce qui reste universel quel que soit le style musical, c’est la quantité innombrable de personnes qui, dès la première note, tente de filmer avec leur portable ou autre appareil numérique. Ça créé une nuée d’écrans et de bras levés, certains pendant tout le concert.

Alors oui vous allez dire qu’aujourd’hui je me plains un peu trop, mais c’est franchement désagréable, et surtout quand tu as poireauté plusieurs heures dehors et dans la salle pour être pas trop loin de la scène, et que pendant tous le concert tout ce que tu vois c’est les bras, (voir les aisselles si tu fais 1,60m comme moi), des 3 rangs devant toi. Alors je comprends bien que vous ayez envie de ramener un petit souvenir, de capter un pur concert que vous avez adoré, mais franchement, même avec les progrès technologiques, le résultat est souvent à peine audible ou regardable, on ne profite pas du show, et ça gêne les autres. Voilà, la minute grognon est passée, mais sur ce concert c’était tellement flagrant dès la première seconde, que je plaignais sincèrement les gens dans la fosse.

BB Brunes au trianon live, par Marianne Lehmann

Alors après une arrivée triomphante des dandys parisiens particulièrement chics dans leurs petits costards noirs, ils démarrent en trombe avec un Grande Rio survolté.

Les petits parisiens ont pris de l’assurance, on les sent plus à l’aise sur scène, et la déco simple et efficace dans les tons Rouge, Noir et Blanc, donne un rendu plus Pro que sur des dates d’années précédentes.

Un concert énergique, avec principalement des morceaux de leur nouvel opus « Long courrier », qui donne une teinte un peu plus années 80 à leurs compositions, comparé aux morceaux très « Pop » qu’on leur connait.

Ils se sont d’ailleurs entouré du renommé Alan O’Connell, (producteur de Gossip, The Rapture…) pour cette dernière production, et  si le son reste très « sucré », les guitares, toujours omniprésentes, sont plus sophistiquées, et le résultat nettement plus abouti.

Ce concert marque également le retour de Raphaël Delorme, l’ancien bassiste du groupe, qui désormais est aux claviers, ce qui donne une petite touche électro et renforce l’influence 80’s.

Alors que l’ambiance est déjà au top, les premiers accords du Hit-single  « Dis-moi » déclenche une deuxième vague de folie dans le public en transe, et le thermostat monte encore d’un cran ! La salle entière chante en chœurs avec les BB Brunes, aux anges.

Ils prennent confiance et se lâchent un peu plus, et les gémissements et soupirs autour de moi à chaque levé de guitare confirment que ça fait son effet, mais j’aurais voulu en voir un peu plus, je les sens quand même bridés sur des morceaux comme Britty boy ou Casanova.

Une petite reprise acoustique du « Gang » apaise la salle, le temps de reprendre son souffle et c’est reparti pour la suite avec la même ambiance endiablée, un duo étonnant avec Oxmo Puccino sur La La Queen, et un finish triomphal sous une pluie de confettis !!!

Bref, une ambiance du tonnerre grâce aux fans venus en nombre pour ces BB Brunes en pleine évolution dans leur carrière. On leur souhaite de trouver la bonne formule musicale qui leur permettra de prolonger le succès.

Retrouvez-les sur : www.bbbrunes.fr

 

Setlist

  • Grande Rio
  • Quart d’heure
  • Perdu cette nuit
  • Dis- moi
  • Les Cramps
  • Aficionado
  • Bye Bye
  • Britty boy
  • Hemophile
  • Green is the word for sun
  • Stereo
  • Rue de Buci
  • RIP
  • Casanova
  • lala love you
  • le gang
  • Police deprime
  • coups et blessures
  •  —
  • Au garde à vous
  • Nico teen love
  • Long courrier
  • Lala Queen feat.Oxmo Puccino
  • Stereo jupiter remix

#1
#2
#3
#4
#5
#6
#7
#8
#9
#10
#11
#12
#13
#14
Passez la souris sur l'image pour stopper la lecture.
Photographe : Marianne Lehmann
Refais ta déco, commande un tirage !
Tirage photo pour collections perso, editorial presse, web...
Prenez directement contact avec le photographe pour connaître ses prix !


-

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)




  Tu as aimé ? Partage !

Lien court : QRcode

   Ces articles peuvent aussi t'intéresser :





Commentaires

(pas obligé)