Garde le flux RSS dans ta poche ! Suis-moi sur Twitter ! Rejoins ma page Facebook !
Recherche en cours !



Auteur

Mathias Lamamy
Partage moi ça !
10 conseils de survie avant d’aller voir un concert dans un stade

Super ! Tout fier de toi, tu viens juste d’acquérir le saint-graal : 2 places pour Madonna au Stade de France à seulement 490 Euros (lunité). Mais sais-tu vraiment comment ça va se passer ? Es-tu vraiment prêt à affronter ça ? 

Parce qu’on aime bien les spectateurs qui survivent et sont heureux, voici 10 conseils de survie avant d’aller voir un concert dans un stade !

stade de france concert

Pour faciliter l’étude de cas, nous avons pris un exemple concret : un concert au Stade de France, à Saint Denis. 80 000 places.

1. Arrive en avance.

Le concert est annoncé à 20h. Tu peux être tenté de planifier ton arrivée à 19h57. Mais :

  • Si tu arrives en voiture, tu dois savoir que le quartier du stade est bouclé par les CRS. à 1 km autour. (idem pour le Parc des Princes, mais pas Bercy). Pouvoir garer un soir d’événement aux abords du stade est une légende urbaine.
  • Si tu arrives en RATP, il est fort probable que tu mises sur le RER B. Comme 40 ou 50 000 autres personnes. Tu dois alors savoir également : non, ils ne rajoutent pas de RER spéciaux pour ça (ou c’est très rare), et le RER B est plus réputé pour ses trains disparus aléas que pour son efficacité.
  • le Stade de France compte de nombreuses entrées. Le point positif : une fois les portes ouvertes on ne poireaute pas des heures. Le point négatif : tu va probablement chercher la bonne porte pendant une demi-heure. Puis le temps de rentrer, faire la queue, pisser, faire la queue, boire un coup, trouver sa place, re-pisser.
  • Enfin, il arrive que sans prévenir, la ou les premières parties commencent dès 18h.

Pour toutes ses raisons, on te recommande de planifier l’arrivée au moins 3 ou 4 heures plus tôt que l’heure de début du concert.

2. Prends ta journée. Et la suivante.

Les transports bruyants, la foule, le bruit, la panique d’avoir perdu ses billets, le concert, rester debout, les cris, l’émotion, la déception, le piétinement, le RER bloqué, la foule qui refoule, chercher l’hôtel, se perdre, dormir dans un abri-bus.

Demain, crois-moi, tu auras envie d’une seule chose : dormir !

 

3. Prends un sandwich

Tu peux aussi venir les mains dans les poches et faire la queue pendant 1h15 après la première partie (et rater le début du concert) pour une saucisse entre 2 pains de mie à 8 Euros – true story. A toi de voir.

Au pire, aux abords du stade, des dizaines de stands à brochette improvisés t’attendront. Un peu moins cher (disons 5/6 euros la saucisse frite, négociable en fin de soirée) et meilleur (roulé sous les aisselles). Avant et après le concert.

sandwich

4. Pas de bouteille

Cette règle est universelle, pour tout type de concert ou festival. Qu’il fasse 50 degrés ou que tu sois là depuis 7h, aucune pitié, on te confisquera à l’entrée soit la bouteille entière, soit juste le bouchon.

Une raison officielle à cela : lancée dans la foule / sur la scène, une bouteille vide/ouverte est moins dangereuse qu’une bouteille pleine.

Une raison officieuse à cela : il faut bien vendre la bière à 7 euros le verre sur place.

Donc pas de bouteille. 

Astuce de sioux (par exemple si tu es enceinte et qu’il te faut ta bouteille d’eau à la vie à la mort) : ramène plusieurs bouchons (de la même taille/marque…) que tu planqueras sur toi. Personnellement testés et approuvés : dans la chaussure, dans la poche, dans la bouche.

beer-bottle-crime-scene-2-fail

5. Pas d’objets bizarres

Je n’ai pas testé personnellement, mais évite tout ce qui est couteau, cutter, barre de fer, chien de meute, jante alliage.

Tu seras fouillé à l’entrée. Presque autant qu’à l’aéroport. Par une femme si tu es une femme et par une homme si tu es un homme (c’est la loi).

 

6. Prends des jumelles

Celles-ci te seront plus utiles.

Dans un stade, on voit bien la scène sur les 30 premiers mètres de la pelouse. Ensuite, pour les 100 mètres suivants il y a les écrans géants. Pour les gradins du fond, ce sera jumelles ou des bonnes lunettes une bonne imagination.

twins olsen jumelles hot

 

7. Les bouchons d’oreille

D’abord le son sera très fort.

Et à part quelques rares exceptions, et à cause de la première raison, il sera dégueulasse. On n’est pas à Pleyel non plus.

Il existe toute sorte de modèles. Ma préférence va vers les violets (sur l’image ci-dessous). Durables dans le temps, on les perds moins que les individuels, et très efficaces.

Ils sont souvent vendus sur place, mais à 5 euros la paire, anticipe et va voir ton pharmacien avant.

Note : il est parfois tellement dégueulasse que le son sera plus mélodieux et agréable avec les bouchons.

Donc on prend des bouchons d’oreille !

bouchons oreille conseils concert audition acoustique

8. Habille-toi léger

Entre le moment où tu vas quitter ton hôtel et y revenir, il va se passer 8 heures à marcher dans les transport, le stade,  la rue, des escalier, une crotte de chien, des escalator, dont une partie à sauter, crier, marcher, chercher tes potes.

Donc on évite les polaires et sac à dos de 16 kg !

9. Ne t’attends pas au concert de ta vie

Beaucoup de monde, donc statistiquement beaucoup de gens bizarres. On ne voit pas grand chose. Le son sera dégueulasse. Je n’ai personnellement pas de souvenirs particulièrement mémorables de concerts dans des stades. (exception : Coldplay)

Malheureusement, il n’y a qu’en stade qu’on puisse voir certains shows.

blue screen windows ecran bleu concert live

10. A ton tour, partage avec nous un dernier conseil !

Parce qu’on ne peux pas penser à tout, et qu’à chacun son approche de la chose, tu as peut-être également un conseil à partager à la communauté des fans de concert ?!

 -

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
10 conseils de survie avant d'aller voir un concert dans un stade, 5.0 out of 5 based on 1 rating




  Tu as aimé ? Partage !

Lien court : http://pel.me/1af QRcode

   Ces articles peuvent aussi t'intéresser :





  • Nykmer Oren • [crew ParsEnLive.fr] - 12 juillet 2012 @ 14:09

    Bien choisir sa place dans les gradins:
    Sinon tu risques d’avoir le son de la première et de la seconde façade avec un décalage de genre une demi-seconde entre les deux.

  • patc54 - 13 août 2013 @ 10:38

    Ne pas amener d’appareils photos sophistiqués ; juste des numériques compacts qui donnent tout de même de bons résultats .

    Je ne suis pas d’accord pour le son . Pour avoir vu Mylène Farmer, U2 … entre autre, le son était plus que nickel car des productions n’hésites pas à investir dans ce qu’on appelle du K1, c’est à dire le meilleur du meilleur , même si ça reste un investissement important.

    N’oubliez pas d’acheter une place de parking Stade de France en même temps que votre place de concert . Ça évitera de chercher à se garer à Saint Denis où vous n’êtes pas sûr de retrouver votre véhicule entier .

  • Mathias Lamamy • [Auteur de l'article] - 10 septembre 2013 @ 10:48

    De façon générale, je déconseille vivement d’amener un appareil photo en concert, surtout au stade : quel intérêt ?

    Le tel portable suffit pour la photo « j’y étais » pour FB ou Twitter. Et pour le concert, vivez-le, et arrêtez de vous prendre pour BFM TV ! Il y a des gens qui sont payés (ou pas) pour ça. Surtout que le quartier du Stade De France est pas le meilleur coin pour se balader avec un appareil photo à 500 euros dans les mains un samedi soir.

  • Mathias Lamamy • [Auteur de l'article] - 10 septembre 2013 @ 10:52

    Côté parking, si on n’a pas d’autre choix que de venir en voiture, je serais plutôt partisan de se garer près d’une gare de la ligne B et d’y venir en RER. Vouloir se garer au Stade de France un soir de concert c’est perdre beaucoup, beaucoup de temps, sans compter le prix exorbitant de la place.

    Pour exemple, le dernier concert d’Eminem, comme Muse, a généré un bouchon qui démarrait à l’entrée du parking Stade de France, jusque sur l’A4, au Sud Est de Paris. Soit presque 20km / 2 bonnes heures.

Un commenter a ajouter ?

(pas obligé)